• Kate Chang

FAQ #7

QUESTION FRÉQUEMMENT POSÉE

#7 - Q: Cette grave infection virale en Chine va-t-elle provoquer l'effondrement de l'économie chinoise et affecter le pouvoir d'achat des consommateurs de la nation? R: Récemment, de nombreux créateurs nous ont écrit, y compris ceux avec lesquels nous avons déjà confirmé officiellement notre partenariat ainsi que ceux avec lesquels nous sommes encore en communication et qui souhaitent coopérer avec nous, pour nous demander des informations sur le virus ainsi que son impact.

Du fait que nous ayons reçu un volume assez important de ce type de demandes, nous avons décidé de les traiter sur notre site web pour des raisons de commodité.

En effet, il est assez évident que cela a déjà eu un impact important sur l'économie chinoise, il n'a pas été difficile de se tenir au courant par le biais des médias, donc je ne prendrai pas le temps de répéter cette information ici.  J'espère seulement pouvoir donner mon point de vue sur cette situation, du point de vue d'un Chinois né en Amérique et éduqué en Amérique, et ainsi exprimer mon point de vue sur la façon dont ce virus va affecter l'économie et le pouvoir d'achat de la Chine à l'avenir. 

Lorsque nous évaluons l'impact éventuel sur l'économie chinoise et les effets secondaires négatifs, nous devons l'envisager sous l'angle de l'histoire, de la situation actuelle de la Chine et de la mentalité des Chinois en tant que peuple et nation ; en outre, nous devons également prendre en considération les composantes de la structure sociale en Chine, afin d'effectuer une analyse significative et de porter un jugement réaliste. 

Comme je l'ai répété à tous les créateurs que j'ai rencontrés personnellement, ou même à ceux que je n'ai pas encore rencontrés, mais avec lesquels je suis en communication (qui souhaitent travailler avec nous), la Chine est un pays vaste, très vaste - il s'étend sur 9,6 millions de kilomètres carrés, il y a 56 groupes ethniques différents, et c'est un pays qui a près de 5 000 ans d'histoire et une population qui totalise 1,4 milliard de personnes.  Il s'agit d'un pays massif et très complexe, dont l'histoire est imprégnée et profondément influencée par la "Rujia", ou culture confucéenne, qui a pour essence les concepts d'humilité et de tolérance.  Pour un pays ayant une si longue histoire comme la Chine, il aura une persistance ferme et parfois inexplicable lorsqu'il s'agira de sa propre culture et de son patrimoine. En même temps, la culture chinoise, comme toute culture ancienne, aura, au fil du temps, son essence, mais aussi son sous-produit inutile.

Les Chinois n'ont pas leur pareil dans ce monde pour ce qui est du niveau élevé de révérence qu'ils accordent à la culture ancienne, de sorte qu'une partie de ce sous-produit inutile de cette culture est inévitablement combinée à l'essence et transmise avec la même intensité, et même vénérée.

Souvent, il semble qu'au cours des derniers siècles, les Chinois ne se soient souciés que de préserver leur essence culturelle, ainsi que leurs vestiges, et de la transmettre à la postérité ; ils ont en fait oublié que la culture est toujours en constante évolution, et elle ne restera pas la même, ou ne changera pas, juste par pure volonté.

Cela a créé une situation où, dans notre histoire, même aujourd'hui, les Chinois ont beaucoup d'habitudes, et beaucoup d'entre elles sont mauvaises, qui ont persisté à travers les âges en étant, à un moment donné, entremêlées avec notre culture. Certaines de ces mauvaises habitudes ont même fait beaucoup de mal aux Chinois d'aujourd'hui. 

Tout comme le virus qui s'est développé ces derniers mois ; c'est parce que les Chinois ont traditionnellement mangé du gibier sauvage, et n'ont pas prêté suffisamment attention au processus hygiénique et sanitaire de préparation. Cela a permis au virus porté par ces animaux sauvages, d'infecter les humains. L'épicentre de cette épidémie, se trouvait dans une ville appelée Wuhan. Mais pourquoi, cela se serait-il produit à Wuhan? Je pense que cela s'est produit à Wuhan, en raison de l'incongruité et du déséquilibre des classes socio-économiques dans la structure sociétale de la Chine.  Dans les villes chinoises de niveau 1 comme Shanghai, par exemple, ou Pékin, Guangzhou et Shenzhen, la qualité de vie est déjà très proche de celle que l'on peut trouver à New York, Tokyo, ou dans d'autres grandes villes cosmopolites du monde, c’est pratiquement la même.  Mais Wuhan, bien qu'elle ait déjà dépassé les dix millions d'habitants, qu’elle se développe aussi très rapidement et qu'elle ait un PIB propre élevé, reste une ville qui n'a atteint que quelques dizaines de millions d'habitants, ces dernières années seulement, après la mise en place des politiques de réforme et d'ouverture. 

L'énorme migration des campagnes vers les villes a également entraîné les mauvaises habitudes de la population rurale. Il n'est donc pas du tout surprenant qu'une ville comme Wuhan devienne l'épicentre du virus, alors qu'une ville de niveau 1 en était la source.  Mais il est vrai que l'impact du virus, cette fois-ci sur la Chine, a été d’une grande ampleur. Il a fait naître la peur dans le cœur de chaque Chinois.  Il a également donné matière à réflexion : est-il temps de changer ces habitudes sur lesquelles ils insistent depuis des lustres, et de les abandonner enfin?

Ils ont commencé à comprendre que pour que la Chine devienne un pays moderne, et qu'elle se présente sur la scène mondiale avec l'image d'un pays moderne, il sera très important de changer ces mauvaises habitudes et de se débarrasser de ces vestiges culturels non essentiels, ils ont ainsi commencé à se demander si une partie de cette culture et de ces habitudes devrait enfin être changée. 

Je crois que chaque Chinois modifie maintenant son comportement, même inconsciemment. 

Les Chinois sont les mêmes que tous les autres grands peuples du monde.  Après avoir subi des revers, ils en tirent des leçons durement gagnées et procèdent à des changements. Je crois que cet état d'esprit va s'accélérer dans chacune des villes de Chine et se manifester par des changements, petits ou grands, dans le comportement de chaque Chinois.

Je souhaite désormais tourner notre conversation vers Paris, la capitale de la France.  Dans son histoire, Paris était autrefois une ville où l'assainissement était très mauvais.  Nous pouvons le déduire des romans en rapport avec cette époque. 

Afin de comprendre comment la ville de Paris a construit un système de réseaux d'égouts aussi remarquable, nous devons examiner les conditions d'assainissement de Paris au moment de leur construction. 

Les fléaux qui ont ravagé Paris et le reste de l'Europe tout au long de l'histoire ont causé beaucoup de morts ; ainsi, les responsables de la ville ont créé le premier réseau d'égouts souterrains peu après ; il a ensuite été affiné et amélioré au fil des siècles, et aujourd'hui, c'est même devenu une attraction touristique que de voir le réseau d'égouts complexe, et d'être témoin de l'exploit d'ingénierie qui maintient la ville propre. 

Nous pouvons entendre cette action comme une sorte de déclaration de guerre contre les mauvaises habitudes qui subsistent des vestiges culturels de cette partie de leur culture. 

Paris n'a pas été vaincue à cause de ce problème d'assainissement ; au cours de ces améliorations, les habitants ont changé leurs habitudes, ont tiré de dures leçons et ont fait du système d'assainissement de leur ville un exemple brillant pour les autres villes modernes. 

Par conséquent, je pense que les Chinois seront comme les Français, qu'ils tireront les leçons de l'expérience de cette épidémie de virus, qu'ils changeront leur comportement et deviendront un pays sanitaire et respectueux de l'environnement.

Et les Chinois apprendront aussi, grâce à cette expérience, où ils se sont trompés et régleront leurs problèmes. 

C'est une situation très regrettable, mais je pense qu'elle deviendra un point d'inflexion où les Chinois changeront réellement leur comportement et avanceront d’un pas ferme dans ce monde moderne.

C’est pourquoi je ne pense pas que cette épidémie causera une dévastation de l'économie chinoise, et je ne pense pas non plus qu'elle aura un impact écrasant sur les dépenses de consommation en Chine. 

Je pense, et c'est inévitable, que l'économie chinoise se relèvera au milieu de cette épidémie et en sortira plus forte. 

J'ai une confiance totale en cette situation, et la façon dont elle évoluera prouvera si mon analyse est bonne ou mauvaise. 

J'ai le sentiment, bien sûr, que mon analyse se révélera tout à fait correcte. 

Meilleures salutations,

Kate Chang

PDG

Recent Posts

See All

MISE À JOUR #9 - 4 Août 2020

En ce mois d'août, YMYX et notre équipe seront à Milan pour rencontrer près de 500 marques et plusieurs centaines d'usines et de fourniss...

goinghome.gif

© 2020 YMYX