• Kate Chang

M-À-J #5 - Perspectives des Marchés Européen et Chinois de la Mode pour les 2 à 3 prochaines années

Récemment, j'ai reçu de nombreux mails de créateurs avec lesquels nous sommes partenaires et également de ceux qui souhaiteraient le devenir, ainsi que d'usines qui cherchent à se joindre à notre projet, exprimant une réelle inquiétude, voire un désespoir, face à la situation actuelle dans leurs pays respectifs - en Italie, en France, au Portugal et dans d'autres pays européens.


Ils ont déclaré : "C'est un cauchemar.... " et ce sont " des temps sombres... " dans les lettres privées qu'ils m'ont adressées.


Je vous présente mes excuses les plus sincères, en raison de contraintes de temps, je n'ai vraiment pas pu répondre à beaucoup de mails reçus, je ne peux qu'utiliser la méthode de mise à jour de notre site web pour partager notre point de vue ainsi que ma vision des choses avec tous ceux qui s'intéressent à ces sujets, y compris ceux qui sont en partenariat avec nous, ou simplement ceux qui pourraient tomber sur notre site internet. Bien sûr, je dois préciser avec sérieux que ce que j'écris peut ne pas être correct; ce sont mes analyses ainsi que mes prévisions, et je n'en assume pas la responsabilité juridique, j'espère seulement partager mon point de vue, avec tous ceux qui pourraient s'y intéresser.


Récemment, j'ai lu un article de Bill Gates dans le Washington Post, dans lequel il souligne très clairement qu'il pense que dans les 3 prochaines années, l'humanité ne sera pas en mesure de confirmer réellement une solution à cette épidémie de virus (Vous pouvez le lire ici : Here are the innovations we need to reopen the economy). Bill Gates a, par le passé, fait preuve d'une grande précision de par ses prévisions; les prédictions qu'il a faites il y a 20 ou 30 ans, par exemple, se sont réalisées et, par conséquent, je pense qu'il y a une forte tendance à la précision de ses prévisions.


Si son analyse est correcte, à quel genre de monde allons-nous être confrontés? En particulier, à quoi devrons-nous faire face dans l'industrie de la mode?


Je dois parler de manière pratique et concrète et dire que le monde, y compris l'Europe, sera en très mauvaise posture pendant un certain temps. La raison en est que le tourisme s'est pratiquement évaporé après que le virus nous a frappés et que, pendant un certain temps, les gens chercheront, du mieux qu'ils pourront, à éviter les voyages inutiles, car ils auront peur d'être infectés par le virus. Cela est particulièrement vrai pour les populations asiatiques, en particulier les Chinois, car leurs habitudes culturelles sont plus conservatrices et plus prudentes. Par conséquent, les événements qui se dérouleront pendant la semaine de la mode en souffriront également beaucoup.


Autrefois, chaque année, il y avait un nombre conséquent d'acheteurs asiatiques qui se rendaient aux salons et qui allaient au marché la semaine suivante; ils venaient en Europe pour acheter les dernières nouveautés de la saison suivante.


Ils ramènent ces modes européennes dans leur pays, y compris bien sûr en Chine, au Japon, à Hong Kong, à Taïwan, à Singapour et dans d'autres régions et pays d'Asie et du continent pacifique. Par la même occasion, un nombre croissant de touristes visitent les principales capitales européennes du shopping. La France a reçu 90 millions de touristes l'année dernière, l'Italie a reçu 63 millions de touristes, par exemple, et parmi ces chiffres, un grand pourcentage de touristes venait d'Asie, notamment de Chine.


Ces touristes sont venus en Europe et n'ont pas seulement admiré les sites, l'histoire, la culture et le mode de vie local, mais ils ont aussi goûté aux aliments et aux délices locaux, en absorbant toutes ces traditions, et par la même occasion, ils ont acheté une grande quantité de vêtements au marché de la mode locale. Simplement pour mettre les choses en perspective, les touristes chinois ont dépensé 650 millions d'euros rien qu'en Italie l'année dernière, par exemple.


Mais après que ce virus ait frappé le monde, ces touristes, ces acheteurs, leur présence en Europe s'est pratiquement tarie, et cette absence soudaine aura un impact très dévastateur sur l'industrie européenne de la mode et du tourisme; la chute sera vraiment forte, comme si elle tombait soudainement d'une falaise.


Cela aura un impact sur un nombre incalculable d'hôtels, y compris chez AirBnB, et auprès de services de location d'appartements; cela aura également un impact considérable sur l'industrie de la mode, et bien sûr, sur l'industrie de la fabrication de vêtements aussi, car ces touristes disparaîtront.


Par conséquent, je pense que même si nous sommes très confiants dans l'avenir du marché européen de la mode, mais dans les deux ou trois années qui suivront l'apparition du virus, si nous ne parvenons pas à trouver un vaccin ou un traitement efficace, l'économie mondiale, y compris bien sûr l'industrie européenne de la mode, n'aura d'autre choix que de faire face à ce sombre et long moment.


Cependant, les grandes marques ne devraient pas être aussi touchées, car elles peuvent encore se développer grâce aux ventes en ligne, au commerce électronique et aux ventes dans des filiales physiques en Asie. L'exemple le plus évident est qu'à partir de mars, si l'on regarde les chiffres de vente de grands groupes comme LVMH et Kering, la croissance de leurs ventes a repris en Chine ainsi qu'en ligne.


Ici, je souhaite m'exprimer sur le cas de la Chine en particulier. Je pense que la résistance de ces grandes marques, cette croissance explosive sur une courte période, en particulier le chiffre record de 2,7 millions de dollars de recettes de ventes en une journée généré dans l'un des magasins Hermes de Guangzhou, en Chine, ne peut pas s'expliquer uniquement par les dépenses de revanche des consommateurs chinois avides de consommer ces marques après la fin du confinement, mais plutôt au fait que ces consommateurs savent que, dans un avenir prévisible, du moins pour une période assez longue, ils ne se rendront pas en Europe pour voyager, et qu'ils ne peuvent donc choisir de consommer que sur place, dans leur pays. En réalité, en Chine, le prix des produits de luxe est en gros beaucoup plus élevé que le prix de ces mêmes produits de luxe en Europe, en raison des taxes et pour d'autres raisons également. Ainsi, dans le passé, les Chinois prenaient l'avion pour l'Europe afin d'acheter ces produits, dont le prix était beaucoup plus bas qu'en Chine, et cette partie de la différence de prix couvrait essentiellement leurs frais de voyage pour se rendre en Europe. Au lieu de faire leurs achats en Chine, ils préfèrent prendre l'avion pour l'Europe, car ils peuvent non seulement économiser sur le prix des marchandises, mais aussi venir pour un voyage touristique.


Mais aujourd'hui, par crainte d'être infecté par le virus, de nombreuses personnes choisiront de ne plus prendre l'avion pour l'Europe. Ils choisiront d'acheter dans leur propre pays ou région, même si ces produits seront beaucoup plus chers que les produits de luxe vendus en Europe. C'est, je crois, l'une des principales raisons pour lesquelles nous avons assisté ces dernières semaines à cette explosion des ventes dans les magasins des marques de luxe en Chine.


Il en résulte que les petites marques européennes qui comptaient sur les défilés de mode et les salles d'exposition pour faire entrer leurs produits sur les marchés d'Extrême-Orient et de Chine vont être touchées parce qu'elles n'ont pas de moyen direct d'accéder à ce marché et qu'elles n'ont pas de force économique.


Nous pensons que ce genre de situation va persister pendant une longue période.


Pour nous, c'est en fait une chance énorme, et cet environnement nous est très favorable, car un grand nombre de consommateurs qui normalement auraient voyagé en Europe pour le tourisme et le shopping de mode chaque année dans le passé, parce qu'ils craignent maintenant d'être infectés par le virus, choisiront d'acheter sur le marché intérieur, ce qui donnera à ce qui était déjà le plus grand marché de la mode au monde, une augmentation encore plus grande du pouvoir d'achat. De notre point de vue, nous pouvons offrir à ce grand nombre de consommateurs qui n'ont aucun moyen de venir physiquement en Europe, la possibilité de tendre les bras et de toucher des centaines de marques européennes uniques. Chaque saison, nous les bombarderons de dizaines de milliers de styles uniques mais de grande qualité, chacun ayant sa propre personnalité, son histoire ainsi que son point de vue authentique. Nous déploierons tous nos efforts pour offrir à ces consommateurs une expérience de la mode d'une qualité absolument exceptionnelle.


Cela compensera le regret et le désir qu'ils ressentent, puisqu'ils ne peuvent pas voyager personnellement en Europe. Nous pensons que très bientôt, nous serons la seule plateforme en Asie, en particulier en Chine, du moins pour l'instant, à pouvoir offrir à des centaines de millions de consommateurs la possibilité d'acheter simultanément auprès de marques de mode originaires de France, d'Italie, d'Angleterre, d'Espagne, du Portugal et d'autres pays européens, proposant des dizaines de milliers de styles chaque saison, allant des vêtements aux sacs, en passant par les chaussures, tous dotés d'une personnalité distincte, d'un design européen classique et à des prix très compétitifs. Nous montrerons simultanément aux consommateurs, en ligne et hors ligne, le talent artistique de ces excellentes petites et moyennes marques, afin que les consommateurs puissent les apprécier, les sélectionner et les acheter.


Nous sommes convaincus que les consommateurs asiatiques et chinois qui aiment passionnément les marques de mode européennes les embrasseront et les soutiendront avec frénésie et chaleur.


Par la même occasion, je souhaiterais dire aux centaines de créateurs qui visitent ce site chaque jour, que peu importe si vous entrez sur le marché chinois seul, avec nous ou avec un autre partenaire, c'est le moment le plus propice pour le faire. Le marché de la Chine et de l'Extrême-Orient est le champ de bataille de l'avenir, et c'est aussi le territoire vierge à développer pour toute nouvelle marque. Vous ne devez pas attendre que le marché européen se rétablisse, car le fait est que personne ne sait, dans ces circonstances, combien de temps cette situation va perdurer.


Nous espérons également que davantage de créateurs ainsi que davantage de personnes dans l'industrie de la mode, qu'elles travaillent avec nous ou non, entreront ensemble sur le marché chinois, car plus il y aura de marques qui entreront, plus cela suscitera le désir de consommer sur le marché.


C'est comme je l'ai souvent exprimé ici, que toute marque de petite ou moyenne taille, entrant en Chine seule sans un très fort soutien financier, captera l'attention du marché avec beaucoup de difficulté, mais un grand nombre, un nombre énorme de marques entrant sur le marché, sera comme un jardin débordant de flore, cela excitera le consommateur à l'infini, et cela portera ce marché à de nouveaux sommets, le rendant encore plus enthousiaste dans sa demande de marques de mode uniques, classiques et de haute qualité en provenance d'Europe, et ces marques deviendront de plus en plus influentes. J'espère que chaque créateur de petite ou moyenne taille pourra faire face à ce marché de la mode en pleine expansion, et qu'avec beaucoup de passion, d'enthousiasme et de dynamisme, en s'appropriant pleinement sa propre créativité, pourra rejoindre ce vaste marché comme l'un de cette flore florissante. Une fois de plus, j'espère sincèrement que tous les créateurs, que vous travailliez avec nous ou avec une autre entreprise, ou même si vous vous aventuriez seul sur le plus grand marché de la mode au monde, y compris nous-mêmes, auront la possibilité de s'améliorer et d'observer du succès sur ce gigantesque marché.


De nombreux mails que j'ai reçus récemment de la part de nos créateurs partenaires m'ont également remplie de confiance. Ils anticipent, et promettent, de mettre en avant et de libérer toute leur force créative, et d'investir dans de nouvelles idées pour ce marché en Chine ainsi que dans la région environnante, en mettant l'accent sur la création pour notre région et en en faisant un point central pour eux. Je suis particulièrement touchée par un mail que j'ai reçu de la part de l'une de nos marques partenaires, fondée par un créateur français très talentueux. Il est en attente d'une transplantation cardiaque, son état est très faible. Malheureusement, il a également des problèmes de reins et a récemment commencé un traitement de dialyse. Néanmoins, dans la lettre qu'il m'a adressée hier, il m'a fait savoir qu'il continuait les démarches pour déposer sa marque, bien qu'il ait reçu un refus du bureau des marques concernant une demande antérieure. Il a tout de même décidé de modifier certains aspects de la marque et de renvoyer la demande avec des modifications. J'ai été profondément touchée par son amour et sa passion pour sa propre carrière et par la confiance qu'il nous a témoignée. Après avoir lu son mail, j'étais complètement hors de moi, j'ai été profondément, profondément émue par son discours, et nous avons sincèrement ressenti la lourdeur de notre grande responsabilité, j'ai fini par comprendre que sur mes épaules reposent l'espoir et la confiance inimaginable de tous les créateurs qui ont signé avec nous. Cela nous inspire également beaucoup à travailler plus dur et à aller de l'avant avec plus de confiance. Nous allons consacrer tout notre enthousiasme et nous consacrer pleinement, avec une attitude de dur labeur, sans jamais relâcher, à aller de l'avant. Je pense que nous allons certainement réussir et que nous pouvons aider chaque marque qui est partenaire avec nous, à avoir la chance de faire de ses espoirs et de ses rêves, une réalité.


Nous pensons que nous atteindrons certainement les rivages de notre succès.


L'analyse ci-dessus n'est que mon opinion personnelle; lorsque l'un de nos lecteurs peut porter son propre jugement sur ce que j'ai écrit, je pense qu'il devrait consulter des experts, avant de se faire sa propre opinion sur le marché.


Mes plus sincères salutations,

Kate Chang

PDG

Recent Posts

See All

MISE À JOUR #9 - 4 Août 2020

En ce mois d'août, YMYX et notre équipe seront à Milan pour rencontrer près de 500 marques et plusieurs centaines d'usines et de fourniss...

goinghome.gif

© 2020 YMYX